top of page
  • Photo du rédacteurSylvain Perriollat

Les magnétiseurs enclenchent des mécanismes d’autoguérison

Discrets, recommandés par le bouche-à-oreille et parfois par les médecins eux-mêmes, les magnétiseurs seraient plusieurs dizaines de milliers en France… Colette Mesnage, écrivain et journaliste, a actualisé l’enquête qu’elle a menée il y a 20 ans. Elle observe les évolutions d’une profession de mieux en mieux acceptée, qui suscite fascination et espoir.



Dans son livre, elle constate un intérêt grandissant pour les médecines douces. Elle estime que les magnétiseurs sont entre 20 000 et 40 000 en France. Certains hôpitaux ont des listes de coupeurs de feu. Des médecins semblent aussi plus ouverts. L’image des magnétiseurs s’est modernisée.


Le magnétisme apparait comme une thérapie sérieuse, qui agit en complément de la médecine. Il a une efficacité sur un certain nombre de maux et problèmes de santé.


Sans conteste, le magnétisme marche. Les bons magnétiseurs ont un carnet de rendez-vous plein. Ce succès s’explique par leurs résultats positifs, relayés par le bouche-à-oreille. S’il est certes difficile d’imputer une guérison au seul recours au magnétisme, certaines affections sont cependant traditionnellement soulagées avec un taux de réussite de l’ordre de 70 à 80 %.

Un bon magnétiseur a des tarifs clairs et raisonnables. Il ne multiplie pas les séances et ne pratique pas les forfaits. Une amélioration doit être observée au bout de quelques séances. Il ne prétend pas guérir et ne fait pas de diagnostic. Le Gnoma est un organisme sérieux proposant des magnétiseurs fiables.


Lors d’une séance, le magnétiseur pratique l’imposition des mains. Certaines personnes s’endorment, d’autres ressentent du bien-être et de la détente, d’autres encore ont des sensations de chaud ou de froid. Dans les heures et jours qui suivent une séance, des manifestations peuvent apparaitre comme fatigue, nausées, courbatures, vomissements, fièvre, diarrhée…


Les magnétiseurs semblent enclencher des mécanismes d’auto-guérison chez les personnes, qui vont au-delà de l’effet placebo. Peu de recherches scientifiques ont été conduites en France. Plusieurs explications sont avancées pour expliquer l’action du magnétisme. Une des explications les plus abouties est celle d’Arnault Richard de Chicourt sur l’électro-magnétisme.



bottom of page