top of page
  • Photo du rédacteurSylvain Perriollat

Les corps subtils (les bases de l'énergie #2)

Et si nous avions plusieurs corps ? Dans le langage courant, plusieurs expressions laissent entendre que nous ne nous réduisons pas à un corps physique dense et que nous avons plus d’un corps. Par exemple, « être à côtés de ses pompes », « ne pas être dans son assiette », « être hors de soi », « avoir la tête dans les nuages »… montrent que, dans certaines situations, nous pouvons ne pas habiter notre corps physique mais plutôt certains autres corps, le corps émotionnel ou le corps mental.


En réalité, nous sommes multi-dimensionnels : nous avons quatre corps énergétiques subtils. En plus du corps physique, nous avons aussi un corps énergétique pur, un corps émotionnel, un corps mental et un corps spirituel.

Nous sommes multi-dimensionnels : nous avons quatre corps énergétiques subtils.

Après avoir défini les énergies subtiles dans un précédent article (« Les énergies subtiles »), nous allons découvrir les corps subtils, qui sont une des trois composantes majeures de la structure énergétique du corps humain. Les 2 autres composantes étant les chakras (ou centres d'énergie) et les canaux énergétiques.


Que sont les corps subtils ?


Les corps subtils sont des corps énergétiques, généralement invisibles, de différents niveaux vibratoires, qui entourent le corps physique. L’ensemble des corps subtils forment un champ d’énergie. Ce champ énergétique interagit avec le corps physique selon différents systèmes.


L’ensemble des corps subtils sont dénommés le biochamp par certains auteurs, d’autres les appellent l’aura.


Les corps subtils, qui sont interreliés entre eux et au corps physique, sont au nombre de 4 :


  • le corps énergétique pur (ou corps éthérique),

  • le corps émotionnel (ou corps astral),

  • le corps mental,

  • le corps spirituel.


Quelle différence avec l’aura ?


Etymologiquement, le terme « aura » vient du latin aura et signifie « air en mouvement ». Dans les peintures et sculptures de l’Antiquité, elle est représentée par une draperie gonflée par le vent qui entoure la tête de certains héros ou déités. Cette draperie est devenue ensuite un « air lumineux ».


On entend souvent parler de l’aura, qui serait un halo autour du corps ou une auréole autour de la tête. Face à cette diversité de définitions, il est nécessaire de clarifier ce qu’est l’aura. Que désigne l’aura ? un corps subtil, plusieurs corps subtils, autre chose ?


Pour certains auteurs, l’aura refléterait l’état de santé, l’état émotionnel ou mental d’une personne. Dans ce cas, l’aura serait synonyme du corps subtil éthérique, astral ou mental. Pour d’autres auteurs, l’aura correspondrait au champ énergétique global, c’est-à-dire à l’ensemble des corps subtils. Pour d’autres auteurs enfin, l’aura serait une émanation faite de fluide vital ou de matière astrale. L’aura correspondrait donc à la partie externe soit du corps éthérique soit du corps astral.


En résumé, le concept d’aura ne semble pas clairement établi. C’est pourquoi il est préférable de parler des corps subtils, qui sont mieux définis.


Les corps subtils ont-ils une forme particulière ?


Au niveau de la forme, ces 4 corps subtils ont une apparence plus ou moins ovoïde. En effet, ils enveloppent le corps physique sur une certaine distance, qui va de quelques cm à plusieurs dizaines de cm. Le corps subtil le plus proche du corps physique (le corps éthérique) prend une forme humanoïde. Alors que les autres corps subtils (le corps émotionnel, le corps mental et le corps spirituel) deviennent ovoïdes au fur et à mesure qu’ils s’éloignent du corps physique.


Contrairement aux représentations ou schémas qui peuvent induire en erreur, les 4 corps énergétiques ne sont pas uniquement des enveloppes superposées mais occupent tout l’espace tri-dimensionnel dans lequel ils se situent. Ils sont donc présents à la fois à l’extérieur et à l’intérieur. Ils co-existent autour du corps physique et dans le corps physique, étant intimement interconnectés, s’imprégnant les uns les autres, interagissant les uns avec les autres. Ainsi les corps subtils constituent un système énergétique intégré.


Quelles sont la nature et les fonctions des corps subtils ?


Les corps subtils ont une nature vibratoire correspondant au plan énergétique sur lesquels ils se situent. Par exemple, le corps éthérique est composé d’énergie subtile vitale, le corps astral d’énergie subtile émotionnelle, le corps mental d’énergie subtile mentale.


Les corps subtils sont dotés de fonctions que nous allons survoler. Leur étude complète nécessiterait d'autres développements.


Par exemple, le corps éthérique est la source d’énergie de vie du corps physique. Il permet principalement de capter et d’absorber l’énergie de vie, avant de la transmettre et de la faire passer au corps physique grâce à des centres d’énergie (ou chakras).


Les corps subtils ont aussi d'autres fonctions spécifiques comme produire des émotions (corps émotionnel) ou des pensées (corps mental) ou avoir des intuitions (corps spirituel).


Mon livre sur l'énergétique


Pour approfondir le sujet, vous trouverez des faits et données et de nombreux exercices pratiques dans mon prochain livre sur l'énergétique et les énergies subtiles.


Il se base sur mes 30 années d'expériences et de recherches dans le domaine de l'énergétique. Vous y trouverez tout ce que j'ai appris et expérimenté sur les énergies subtiles.


Il va paraitre début 2025, il aura environ 200 pages, il sera publié par un éditeur français spécialisé dans le développement personnel et la spiritualité.





Posts récents

Voir tout
bottom of page